webleads-tracker

  • Distribution
  • 30/06/2017
  • 12:30

Laurent Abitbol (Selectour) : "c’est la première claque que je prends de ma vie"

Réélu de justesse à la présidence de Selectour, Laurent Abitbol affirme avoir entendu les adhérents et abandonne le projet d’augmentation de capital de Selectour Entreprise.  
Tour Hebdo :
                Laurent Abitbol (Selectour) : "c’est la première claque que je prends de ma vie"
Laurent Abitbol abandonne le projet d’augmentation de capital de Selectour Entreprise. ©DR

Marche arrière à toute ! C’est en substance la situation chez Selectour, à l’issue du conseil d’administration qui s’est déroulé hier. Les 15 nouveaux administrateurs, issus des élections qui se sont déroulées la semaine dernière, ont validé l’abandon du projet de "New Coop" qui avait mis le feu aux poudres depuis quelques semaines. A tel point que le président Laurent Abitbol qui portait ce projet n’a été réélu qu’avec  une toute petite majorité de huit voix. "C’est la première claque que je prends de ma vie" a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse organisée à l’issue du conseil d’administration, reconnaissant qu’il avait été étonné de voir se mettre en place une telle opposition, avec notamment une candidature surprise (Carole Cresson) contre lui à la présidence.

Pour autant, malgré cette petite majorité, pas question pour Laurent Abitbol de quitter le navire. "Les adhérents ont eu peur. Ils ne veulent pas de ce projet, en particulier de l’augmentation de capital de Selectour Entreprise (le bras armé de la coopérative, ndlr). Je suis habitué à décider seul dans mon entreprise. J’ai peut être oublié que Selectour  était une coopérative et j’ai sans doute mal communiqué. Je respecte ce choix. Je ne suis pas affaibli. Si tel était le cas, je serais parti" ajoute le président réélu.  

Si l’augmentation de capital est abandonnée, Selectour entend néanmoins poursuivre sa course en avant. Le conseil d’administration a voté d’importants investissements technologiques afin notamment de mieux piloter les ventes tourisme au quotidien. Il s’agit de pousser les adhérents à mieux vendre les TO référencés, en contrepartie de surcommissions liées aux performances. "Tout s’est très bien passé, dans un calme très agréable. La passion est redescendue, Selectour est en ordre de marche" estime Laurent Abitbol. 

Pour mener à bien ce projet, le réseau a besoin de 8 M€. Il compte notamment sur les recettes supplémentaires générées par les performances de l’année et la bonne renégociation de certains contrats ; soit environ 4,5 M€ de bonus qui serviront pour partie à financer ce plan d’investissement (une autre partie sera redistribuée aux adhérents). Selectour devrait également emprunter 2 M€ auprès de ses banques. "Si on ne s’engage pas de manière plus efficace avec les TO, on n’existera plus demain" ajoute Laurent Abitbol, qui estime qu’une dizaine de voyagistes sont déjà prêts à accompagner Selectour dans  cette voix.

L’objectif du réseau est d’être technologiquement prêt début 2018, avant la renégociation des contrats avec les TO qui interviendra à la fin de l’année prochaine. Cette renégociation devrait se faire pour la première fois dans le cadre du GIE mis en place avec Havas Voyages (qui négocie déjà les contrats avec les compagnies aériennes), pour peu que le conseil d’administration donne son quitus. A noter que ce pilotage des ventes se traduira également par une remise à plat de la politique d’incentives des TO pour pousser leurs ventes. La distribution de chèques cadeaux aux vendeurs du réseau devrait notamment être gérée au niveau du siège de Selectour.

Thierry Beaurepère

   

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

jean jacques

c'est dommage d'arriver a cet age sans avoir jamais connu une claque... c'est peut etre la 1ere mais surement pas la derniere !!!

le 30 Juin 2017

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Comptez-vous aller au salon IFTM Top Resa ?

  • Oui c’est un rendez-vous majeur
  • Oui pour quelques rendez-vous
  • Je ne sais pas encore
  • Non cela ne m’est pas utile

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour