Menu
S'identifier
Destination

Une fréquentation stable pour le Futuroscope


Publié le : 24.08.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
La dernière attraction du Futuroscope est "L'Extraordinaire Voyage". I Crédit photo ©Le Futuroscope

Malgré les festivités de ses 30 ans, le parc de la Vienne enregistre une fréquentation stable pour l’été.

Les nouvelles attractions et animations mises en place par Le Futuroscope pour fêter ses 30 ans n’auront pas suffi à booster sa fréquentation. Vraisemblablement pénalisé, en partie, par le temps maussade sur la moitié nord de la France, le parc de la Vienne annonce un nombre de visiteurs stable pour les mois de juillet et août par rapport à l’année dernière, aux alentours de 600 000. Cet été, le resort a tout particulièrement séduit le public francilien (+5%) ainsi que les visiteurs de la Nouvelle Aquitaine (+6%). La saison marque également le retour de  la clientèle espagnole (+25%).

En revanche, Le Futuroscope se félicite d’une hausse de chiffre d’affaires de 5%, "dans la tendance enregistrée depuis le début de l’année", précise t-il dans un communiqué. De plus en plus de visiteurs séjournent en effet au moins deux jours sur le parc (un sur deux en moyenne et même 75% durant l’été). Ils dépensent plus et contribuent à augmenter le panier moyen. 

12,5 millions d'euros d'investissements

Pou ses 30 ans, le Futuroscope a investi 12,5 M€ - le plus gros investissement depuis quinze ans - dans "L’Extraordinaire Voyage" qui concourt au titre de meilleure attraction au monde en 2017. Les résultats seront dévoilés à l’automne lors du congrès annuel de l’IAPPA (International Association of Amusement Parks and Attractions), à Orlando. Cette plate-forme de 84 places s'incline à 90 degrés et embarque les passagers les pieds dans le vide pour un tour du monde version XXIème siècle, inspiré par celui de Jules Verne. Devant un écran géant de 600 m2, ils voyagent de Dubaï au parc de Yellowstone aux Etats-Unis, grâce à des images réelles et de synthèse.

Le parc a également multiplié les innovations cet été, avec par exemple le 1er show de drones en France (en collaboration avec la start-up bordelaise Dronisos), un spectacle qui sera reproposé en week-end et aux prochaines vacances scolaires. Il a par ailleurs imaginé un dispositif estival avec des produits adaptés à la clientèle familiale, à l’image du panier "pique-nique sur l’herbe" élaboré à partir de produits régionaux, ou d’un passeport "p’tits explorateurs"  pour une chasse aux trésors en famille...

Depuis 2013, la fréquentation du Futuroscope a progressé de 34%, pour s’établir à 1,9 million de visiteurs en 2016 ; ce qui en fait le troisième site français, loin derrière Disneyland Paris mais à quelques encablures du Puy du Fou (2,2 millions de visiteurs). Pas sûr qu’il arrive néanmoins à dépasser son rival vendéen, dans une forte dynamique depuis cinq ans. Surtout, le Futuroscope a dépassé pour la première le seuil des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, soit le second parc français sur ce critère.

Thierry Beaurepère

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format