Menu
S'identifier
Destination

Sri Lanka, Madagascar et Japon : le MAE actualise ses recommandations


Publié le : 17.05.2016
{ element.images.0.titre }}
Face aux fortes pluies, le MAE invite les voyageurs français à suivre le compte twitter de l’ambassade de France au Sri Lanka avant de se déplacer dans le pays. ©DR I Crédit photo

Pluies diluviennes, moustiques vecteurs du Zika, glissements de terrain... le ministère des Affaires étrangères met en garde contre les récents risques sur ces trois destinations.

Sur son site de Conseils aux Voyageurs, le ministère des Affaires étrangères a publié entre hier et aujourd’hui trois "Dernières minutes", pour appeler à la vigilance les ressortissants français en voyage au Sri Lanka, à Madagascar et au Japon et ceux qui ont l’intention de s’y rendre.

Concernant le Sri Lanka, le MAE met en garde contre une dépression sur le Golfe du Bengale qui cause depuis le 14 mai des pluies diluviennes. "Celles-ci ont entraîné des inondations et glissements de terrain. Plusieurs routes ont été coupées. La circulation des trains est perturbée. Il est conseillé de se renseigner avant de se déplacer (le compte twitter de l’ambassade @ColomboMale relaie les alertes des services de météorologie de Sri Lanka) et d’observer les consignes de prudence. Il est également recommandé d’éviter les sorties en mer."

A Madagascar, il appelle à se prémunir contre les piqures de moustiques "par le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires…), que ce soit en prévention de Zika ou d’autres virus/infections transmises par les moustiques". Le MAE précise qu’"à ce jour, aucun cas suspect ou confirmé de maladie due au virus Zika n’a été déclaré à Madagascar" mais "les moustiques vecteurs par lesquels le virus Zika peut se transmettre sont néanmoins présents" sur l’île.

Au Japon, le MAE demande aux visiteurs se trouvant près de Kumamoto (dans le sud du pays), qui a subi un séisme de magnitude supérieure à 7 dans la nuit du 15 au 16 avril, "d’être extrêmement vigilants, de rester attentifs aux alertes des autorités japonaises et de suivre leurs recommandations, notamment celles figurant sur la page en anglais de l’Organisation nationale japonaise du tourisme JNTO : http://www.jnto.go.jp/eq/kumamoto.html". Si l’activité sismique est revenue à la normale, il existe "des risques persistants de glissements de terrain et d’effondrements de bâtiments liés aux répliques".  

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format