Menu
S'identifier
Destination

Reportage à Copenhague : paradis scandinave


Publié le : 01.06.2016
{ element.images.0.titre }}
Les canaux de Copenhague peuvent se découvrir en pique-niquant sur des barques équipées de moteurs éléectriques. ©GoBoat I Crédit photo

Réputée pour sa qualité de vie et son esprit créatif, la capitale danoise mise sur son image et sa capacité d’innovation pour faire venir, et revenir, les touristes d’affaires et de loisirs.

Copenhague est toujours classée en tête des villes où il fait bon vivre. Propreté et air pur, atmosphère paisible et harmonieuse, ponctualité, déplacements facilités (à pied, en métro ou en vélo) dans une capitale à taille humaine... Tout semble ici tellement agréable, pour les habitants comme pour les touristes. La cité surprend par son paysage urbain, entre maisons à pignons et places pavées d’un côté, édifices à l’architecture contemporaine grandiose (l’opéra, le Diamant noir...) de l’autre.

Plusieurs quartiers réhabilités sont peu à peu envahis de bistrots branchés, de concept-stores et de galeries d’art, à l’image de Norrebro et Vesterbro, où les entrepôts frigorifiques de l’ancien marché de gros sont transformés en restaurants, lui valant le surnom de Meatpacking District, comme à New York... La nature a aussi sa place, avec des canaux de mieux en mieux aménagés et un port dans lequel on peut se baigner en été.

Les infrastructures touristiques loisirs et Mice impressionnent par leur qualité autant que par leur diversité, sans cesse renforcée par des ouvertures et des projets ambitieux. Ainsi, la capacité hôtelière de la ville a été multipliée par trois (en nombre de lits) entre 2009 et 2015. De quoi faire face à une fréquentation en progression, notamment grâce à la France, huitième marché émetteur pour le Danemark. D’après VisitDenmark, en 2015, Copenhague a enregistré 156 717 nuitées de Français, loisirs et affaires confondus (sur plus de 5,2 millions de nuitées étrangères), un chiffre certes en baisse de 4,9% par rapport à 2014, année record où la ville était Capitale verte de l’Europe, mais en hausse de 3,6% par rapport à 2013.

Vous venez de lire 1 500 caractères sur un total de 8 500. Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné à l'édition numérique de Tour Hebdo.

 

Dossier réalisé par Céline Baussay

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format