Menu
S'identifier
Destination

Nouvelle-Orléans : la fréquentation touristique retrouve enfin son niveau d’avant Katrina


Publié le : 28.03.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Cet engouement arrive à point nommé pour la Nouvelle-Orléans, qui fêtera son tricentenaire en 2018. © New Orleans Tourism Marketing Corporation

Avec 10,5 millions de visiteurs accueillis en 2016, la perle de la Louisiane renoue avec les niveaux de fréquentation enregistrés avant le désastre de l’ouragan Katrina.

Excellente nouvelle pour la Nouvelle-Orléans après l’annonce d’un nouveau record de fréquentation touristique en 2016, et près de 10,5 millions de visiteurs enregistrés sur l’ensemble de l’exercice (+6,9%). La meilleure performance de la destination remontait jusque-là à 2004, année précédent Katrina, avec 10,1 millions de touristes accueillis.

Les arrivées enregistrées en 2016 s’inscrivent dans la continuité des résultats établis ces dernières années, avec une progression de la fréquentation constante depuis 2009.

La Nouvelle-Orléans a également su réussir son come back du point de vue des recettes touristiques. D’après le Hospitality Research Center de la University of New Orleans, les revenus du secteur ont représenté près de 7,4 milliards de dollars l’an dernier : une progression de +5,1% par rapport à 2015 et de +51% en comparaison de 2004.

Desserte directe depuis Londres et Francfort

La destination mise notamment sur la densité de sa programmation événementielle, en particulier culturelle. Plus des trois-quarts (76,7%) des arrivées reposent aujourd'hui sur le tourisme de loisirs, avec des visiteurs toujours plus nombreux venus découvrir Mardi Gras, le Jazz Fest ou encore le French Quarter Fest.

Cet engouement arrive par ailleurs à point nommé pour la Nouvelle-Orléans, qui fêtera son tricentenaire en 2018. Pour l’occasion, la destination se donne pour objectif d’atteindre 13,7 millions de visiteurs.

Autre piste de croissance pour la destination, deux nouvelles routes aériennes relieront bientôt directement la Nouvelle-Orléans à l’Europe. Depuis le 26 mars dernier, la compagnie British Airways dessert la ville quatre fois par semaine depuis l’aéroport d’Heathrow, tandis que l’opérateur allemand Condor devrait s’y envoler de manière saisonnière depuis Francfort, à partir du 3 mai prochain.

Pour rappel, les visiteurs français constituent le second marché international du tourisme en Louisiane et à la Nouvelle-Orléans. En 2015, la destination avait accueilli entre 45 000 et 50 000 touristes venus de l'Hexagone. Les données 2016 concernant la clientèle française seront publiées au mois de juillet.

Simon Thollot

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format