Menu
S'identifier
Destination

La Louisiane célèbre son passé et prépare son avenir


Publié le : 01.02.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
Billy Nungesser, Lieutenant-Gouverneur de la Louisiane, hier à Paris. ©Philippe Charollois I Crédit photo

De passage à Paris, le Lieutenant-Gouverneur de Louisiane a fait le point sur les commémorations à venir et les projets touristiques.

Fondée en 1718, la Nouvelle-Orléans célèbrera ses 300 ans d’existence en 2018, et c’est tout l’état de Louisiane qui fêtera l’événement. Pour le faire savoir, Billy Nungesser, Lieutenant-Gouverneur et numéro deux de l’état du Sud des Etats-Unis avait fait le déplacement à Paris, accompagné d’une délégation d’une dizaine d’élus locaux.

Un site internet dédié, 2018nola.com, délivre déjà des informations sur les festivités et les célébrations qui émailleront l’année 2018. Elles viendront s’ajouter aux évènements qui figurent traditionnellement sur l’agenda de la destination, comme le French Quarter Festival ou le célèbre Mardis Gras. Pour le reste, le maire de la Nouvelle-Orléans dévoilera en septembre prochain le détail des festivités qui vont se dérouler dans sa ville. On sait cependant que "NOLA" pourra compter sur un tout nouveau musée du Jazz, dont l’ouverture est prévue à l’automne 2018.

Un tourisme en pleine forme

Avec une hausse de 37% des visiteurs internationaux pour la Nouvelle-Orléans, et de 36% pour la Louisiane en 2015, selon les chiffres du National Travel & Tourism Office, le tourisme se porte bien en Louisiane.

Une desserte aérienne directe plus fournie au départ de l’Europe devrait améliorer encore ces performances. Depuis Londres, British Airways a annoncé l’ouverture le 27 mars 2017 d’un vol direct depuis Heathrow assuré quatre fois par semaine par ses Boeing 787-9 Dreamliner. En Allemagne, la compagnie Condor proposera un vol saisonnier (du 3 mai au 4 octobre 2017) depuis Francfort deux fois par semaine.

Les autorités de l’état espèrent qu’Air France reprendra aussi ses vols depuis Paris, ce que rien ne semble indiquer pour l’instant.

Dans une perspective plus lointaine, c’est l’inauguration le 7 mai 2018 du Terminal Nord de l’aéroport international Louis Armstrong qui devrait permettre à la Louisiane d’assurer son développement touristique. Conçu par le cabinet d’architecture Pelli Clarke Pelli, le nouveau terminal disposera de deux halls connectés et de 30 portes d’embarquement. Jusque-là concurrencé par les aéroports de Houston et d’Atlanta, l’aéroport Louis Armstrong devrait être en mesure de mieux capter la clientèle internationale, notamment celle de la zone Caraïbe.

Philippe Charollois

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format