Menu
S'identifier
Destination

La grève générale perturbe les accès vers la Guyane


Publié le : 27.03.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo L'accès à Cayenne et à son aéroport est perturbé par des barrages filtrants. ©Didwin973/Wikipedia

Air France et Air Caraïbes ont notamment annulé leurs vols vers Cayenne aujourd'hui.

La Guyane entame son premier jour de grève générale aujourd’hui. Après six jours de blocage, près de 40 syndicats de l’Union des travailleurs guyanais se sont mis en grève à partir de ce lundi. Et le tourisme du département ultra-marin compte parmi les secteurs qui vont être les plus touchés par ce mouvement de contestation.

Air France et Air Caraïbes ont annulé ce week-end certains de leurs vols à destination de Cayenne au départ de Paris et des Antilles. Sur le site d’Air Caraïbes, un message explique que "toutes les conditions opérationnelles et de sécurité n’étant pas réunies, (…) les vols du 24 et du 27 mars à l’arrivée et au départ de Cayenne sont donc annulés".

Possibilité de reporter ou d'annuler son vol

Même scénario du côté d’Air France, qui a annulé ses liaisons Paris-Cayenne dès samedi. Seuls les vols Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)-Cayenne via Fort-de-France (Martinique) et retour ont été maintenus hier. Les deux compagnies invitent les voyageurs à contacter leurs centres d’appel pour trouver des solutions de report.

La compagnie nationale française propose notamment aux voyageurs "en possession d’un billet émis jusqu’au 23 mars pour un vol au départ ou à destination de Cayenne entre le 23 et le 28 mars (…) [de] reporter [leur] voyage sans frais jusqu’au 5 avril inclus".

En cas d’annulation du voyage, Air France émettra un "avoir non remboursable valable un an sur Air France, KLM ou Hop !". A l'heure où nous publions ces lignes, le programme de vols à destination de la Guyane n'est pas encore connu pour les jours à venir.

Commerces et écoles fermés

Un porte-parole de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) interrogé par l’AFP indique que la route menant à l’aéroport de Cayenne est bloqué par un barrage, "empêch[ant] l’accès aux agents de sûreté, de ravitaillement en carburant et l’alerte-incendie".

Certains commerces resteront aussi porte close cette semaine tout comme les écoles et universités, fermées jusqu’à nouvel ordre. Des barrages filtrants sont installés notamment aux abords de Cayenne.

Les grévistes dénoncent des retards structurels et une offre réduite de services en matière de santé notamment. Ils réclament la venue d’une délégation de ministres en Guyane et un plan d’investissement conséquent afin d’améliorer notamment la prise en charge sanitaire, l’éducation ou encore la sécurité dans le département ultra-marin. Bernard Cazeneuve a annoncé ce midi lors d’une conférence de presse que des ministres se rendraient en Guyane "d’ici à la fin de la semaine".

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format