Menu
S'identifier
Destination

Inondations et glissements de terrain frappent le Sri Lanka


Publié le : 30.05.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Les consignes des autorités locales sont régulièrement mises à jour sur le site du centre de gestion des catastrophes -Disaster Management Center. ©DR

L’île connaît actuellement la mousson la plus meurtrière de ces dix dernières années.

Des inondations de grande ampleur et des glissements de terrain affectent depuis plusieurs jours les provinces de l’Ouest, du Sud, du Sabaragamuwa, du Centre et du Nord-Ouest du Sri Lanka. De fortes pluies sont encore à prévoir dans les prochains jours.
Des perturbations importantes sont d’ores et déjà constatées dans les transports par voie routière et ferroviaire, notamment entre Colombo et les sites balnéaires du sud de l’île (Bentota, Galle, Matara, Tangalle).

Le site "Conseils aux voyageurs" du Quai d’Orsay précise qu’il "est vivement recommandé d’éviter de se déplacer dans les provinces affectées par les inondations et de suivre l’évolution des conditions météorologiques sur le site www.meteo.gov.lk/ ainsi que les consignes des autorités locales sur le site du centre de gestion des catastrophes -Disaster Management Center".

Selon la dernière mise à jour réalisée à 12 heures, le bilan s’était encore alourdi. Plus de 575 000 personnes vivant dans 15 districts ont été déplacées, 188 personnes sont décédées et 99 sont portées disparues.

Un appel à l'aide internationale

Face à cette situation d’urgence, l’armée a mobilisé des hélicoptères, des bateaux et des véhicules amphibies pour porter assistance aux sinistrés et distribuer de la nourriture et des produits de première nécessité.

Le Sri Lanka a également lancé un appel à l’aide internationale. L’Inde a notamment dépêché plusieurs navires militaires comptant entre autres une équipe médicale.

Les Nations unies ont annoncé qu’elles enverraient des conteneurs d’eau et des tablettes de purification de l’eau. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) doit fournir des médicaments dans les zones sinistrées.

C.P.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format