Menu
S'identifier
Destination

Début de reprise pour l’hôtellerie suisse


Publié le : 31.03.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Les touristes suisses ont été particulièrement au rendez-vous dans les hébergements de la Confédération : ils y ont réalisé au total près de 16,2 millions de nuitées en 2016. © Suisse Tourisme

Augurant d’une amorce de reprise, les hébergements touristiques de la Confédération ont enregistré des nuitées stables en 2016, notamment grâce au rebond de la clientèle domestique.

Les réajustements tarifaires menés par les hôteliers suisses ont permis d’enrayer le ralentissement de l’activité constaté au cours de ces dernières années. Le nombre de nuitées effectuées à travers la Suisse s’est en effet stabilisé au cours de l’année 2016 (-0,3%). Cela permet à l’hôtellerie helvétique d’observer au total 35,5 millions de nuitées touristiques.

Les touristes suisses ont été particulièrement au rendez-vous dans les hébergements de la Confédération : ils y ont réalisé au total près de 16,2 millions de nuitées en 2016, soit une progression de +1,2% en comparaison de l’exercice précédent. D’après Suisse Tourisme, il s’agit "d’un record pour les 25 dernières années".

Ce rebond découle notamment de la diminution des prix moyens dans le secteur hôtelier. D’après le Directeur Europe de l'Ouest de Suisse Tourisme Gilles Dind, interrogé par le quotidien suisse 24 heures, "l’abandon du taux plancher, en janvier 2015, a contraint l’hôtellerie à baisser ses prix, en moyenne de 5% sur deux ans". Cette stratégie semble payante, d’autant plus que les hébergements ont enregistré un nouveau rebond cet hiver, avec déjà une reprise des nuitées de +5,5% en janvier 2016.

La reprise attendra sur les marchés européens

Les principaux marchés sources du pays ont cependant démontré des dynamiques différentes. Comme le rapporte Le Dauphiné, les nuitées britanniques (-0,4%) ou françaises (-0,8%) ont été relativement stables, tandis que celles des Allemands ont enregistré une nouvelle diminution (-3,4%).

C’est en Asie qu’il faut rechercher les principaux moteurs de croissance internationaux du tourisme suisse. Les volumes de nuitées sont en forte hausse depuis les pays du Golfe (près de 959 000 nuitées enregistrées, +3,2%) ou encore la Corée du Sud (339 000 nuitées +7,1%). Une hausse de la fréquentation a également été observée auprès de la clientèle indienne (599 000 nuitées, +1,2%). En revanche, les nuitées effectuées par les touristes chinois ont fortement diminué en 2016 (-15%).

S.T.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format