Menu
S'identifier
Destination

Catalogne : le tourisme subit de plein fouet la crise politique


Publié le : 19.10.2017
{ element.images.0.titre }}
Entre le 1er et le 15 octobre, le chiffre d'affaires du secteur touristique catalan a baissé de 15%. I Crédit photo ©Pixabay

Deux semaines après le référendum d’autodétermination organisé par la région espagnole, le secteur du voyage accuse le coup.

La première région touristique espagnole fait moins rêver. Depuis le référendum d’autodétermination organisé le 1er octobre dernier, le chiffre d’affaires est en baisse, tout comme les réservations jusqu’à la fin de l’année.

Sur les 15 premiers jours d'octobre, le secteur touristique catalan connaît en effet une baisse de 15% par rapport à la même période l’an dernier, selon la fédération patronale Exceltur, dont sont notamment membres de grandes chaînes hôtelières. L’impact est donc plus fort que celui des attentats du 17 août dernier à Barcelone et à Cambrils, qui avaient engendré une chute de 5% du chiffre d’affaires en septembre dernier.

Les réservations enregistrées par les hôtels et les transporteurs ont, quant à elles, chuté de 20% jusqu’à la fin de l’année par rapport à 2016, toutes nationalités confondues. Toujours selon Exceltur, la perte est estimée entre 1,2 et 1,8 milliard d’euros. Au total, l’activité touristique pourrait diminuer de 30% selon José Luis Zoreda, vice-président de la fédération. Une perspective inquiétante puisque le tourisme représente 12% du PIB catalan.

Moins de Français attendus à Barcelone à la Toussaint

L’Allemagne, les Etats-Unis et la France (Quai d'Orsay) ont d’ores et déjà conseillé à leurs ressortissants de faire preuve de "prudence" en Catalogne. Les compagnies American Airlines et Iberia ont proposé gratuitement aux passagers de changer leurs dates de vols pour la région. Dans certains hôtels barcelonais, les prix des chambres ont été divisés par deux.

En revanche, l’impact est plus limité côté croisières puisqu’un seul bateau a annulé son escale à Barcelone, le 1er octobre, et un autre l’a repoussée de quelques jours, selon un porte-parole du port.

Selon une étude menée par eDreams-Odigeo, les Français pourraient en tout cas bouder la destination-phare de la Catalogne à la Toussaint : "Barcelone (…) accuse pour le moment un léger retard au niveau des réservations de l’ordre de 5 à 10%", assure un porte-parole du groupe. La Catalogne est la région espagnole qui accueille le plus de touristes étrangers – 18 millions en 2016, soit un voyageur sur quatre se rendant dans la péninsule ibérique.

M.G. avec AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format