Menu
S'identifier
Destination

Bientôt un numerus clausus à Venise pour limiter les flux touristiques ?


Publié le : 01.03.2017 I Dernière Mise à jour : 02.01.2018
{ element.images.0.titre }}
Deux hypothèses sont envisagées : l’introduction d’une taxe touristique et l’adoption d’un numerus clausus. I Crédit photo ©Adobe Stock

Abandonnée par une partie de ses habitants qui ne supportent plus les invasions touristiques, Venise est en manque d’oxygène. Les professionnels montent au créneau.

Chaque année, quelques trente millions de visiteurs se bousculent sur les ponts et dans les ruelles de la Sérénissime. Trop pour les autorités locales et le gouverneur de la Vénétie Luca Zaia à la recherche de solutions durables pour réduire le nombre de visiteurs.

Deux hypothèses sont envisagées : l’introduction d’une taxe touristique et l’adoption d’un numerus clausus. "L’idée d’une contribution ou plutôt d'une obole représenterait une aide pour Venise et celle du numerus clausus, la possibilité de réglementer les flux", estime Luca Zaia.

Du coté des opérateurs touristiques, l’idée du numerus clausus semble plaire notamment à l’association des hôteliers vénitiens Ava, qui soutiennent le plan d’une répartition des flux touristiques.

"Il faut diviser les personnes qui entrent dans Venise en deux catégories, celles qui y vivent et y travaillent et celles qui font du tourisme. Il faudrait par exemple instaurer un système de réservation obligatoire et généralisé", estime Claudio Scarpa président d’Ava.

La situation est urgente

Le raisonnement est identique du coté de Federalberghi Veneto, la fédération hôtelière de la Vénétie. "Venise risque de s’effondrer sous le poids des touristes, il faut intervenir au plut tôt et règlementer les flux", estime Marco Michielli, président de Federalberghi Veneto.

Fiavet, la fédération des opérateurs touristiques qui regoupe les associations et les agences, propose de son côté de renforcer auprès des touristes, l’idée du recours systématique aux opérateurs locaux pour organiser les voyages et les visites sur place.

Ariel F. Dumont

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format