Menu
S'identifier
Croisière

Nouvelle brochure MSC Croisières : ce qu'on aime et ce qu'on aime moins


Publié le : 10.04.2018 I Dernière Mise à jour : 10.04.2018
{ element.images.0.titre }}
Patrick Pourbaix a présenté ce matin la nouvelle brochure 2019/2020 de MSC Croisières à la presse. I Crédit photo ©M.G.

Auteur

  • Manon Gayet

Entre deux inaugurations de navires, le directeur général France de la compagnie a présenté la nouvelle brochure 2019/2020 de MSC Croisières.

On aime :

1. Les deux nouveaux navires : le Bellissima et le Grandiosa rejoindront la flotte respectivement en mars et en novembre 2019 mais ils sont déjà à la ventre pour les itinéraires 2019/2020. Le Bellissima est le navire-jumeau du Meraviglia, inauguré en 2017 et capable d'accueillir 5700 passagers à son bord. Le Grandiosa sera, lui, un nouveau modèle de paquebot. Ils seront équipés des toutes dernières nouveautés technologiques dont la compagnie est friande : reconnaissance faciale à bord, assistant virtuel dans les cabines (sur le modèle du Google Home) et de nouveaux concepts culinaires, entre autres.

2. Les nouvelles destinations... dont une île privée ! MSC pousse plus loin la personnalisation et la différenciation de son offre. L'Amérique du Nord, le Groenland et l'Inde sont ainsi ajoutés à cette nouvelle brochure. La compagnie a aussi mis en brochure son île privée. En effet, MSC a acquis un morceau de terre dans les Bahamas pour en faire sa réserve marine exclusive, baptisée Ocean Cay MSC Marine Reserve. Un argument de vente pour le moins original !

3. La complémentarité entre la brochure et la réalité augmentée. Si la brochure a été repensée pour plus de lisibilité (en recourant massivement à des pictogrammes), deux écueils persistent : l'épaisseur de cette brochure (plus de 360 pages) et l'impossibilité de rendre compte de manière exhaustive de l'expérience une fois à bord. Pour pallier ces faiblesses, MSC Croisières mise sur la réalité augmentée. D'ici à une dizaine de jours, les agences de voyages recevront, en complément de la brochure, une sorte de boîte en carton dans laquelle on peut glisser son smartphone. Résultat : le téléphone transforme la boîte en lunettes à réalité augmentée. Pratique pour que votre client puisse s'immerger à 360° dans les navires MSC, y compris ceux encore en construction !

On aime moins :

1. Le besoin de télécharger un maximum d'applications. Pour bénéficier d'une visite en réalité augmentée à 360° ou visualiser simplement l'intérieur du navire sur l'écran de son smartphone, il faut télécharger l'appli MSC 360VR. Une fois à bord, le passager peut utiliser l'appli MSC for Me afin de personnaliser son expérience (réservation d'activités et de tables aux restaurants, consultation du journal de bord...) mais aussi l'application MSC Croisières, plus générale. De quoi grignoter des gigaoctets précieux dans un smartphone... au détriment des photos de vacances.

2. Le wifi à bord encore un peu cher. La qualité de l'Internet à bord des navires s'est certes améliorée, mais les tarifs demeurent toujours élevés, du fait du recours à des satellites. Le tarif de base est fixé à 59,90 € pour 2 GB et une croisière de 8 jours maximum. De quoi limiter la consommation de séries Netflix durant le voyage !

La question qui fâche : l'enjeu des données personnelles

Reconnaissance faciale pour le passager à l'approche des points d'informations, géolocalisation sur le navire au mètre près, installation de l'assistant virtuel dans toutes les cabines... La technologie est omniprésente dans le produit commercialisé par MSC. Mais il pose aussi la question de l'utilisation de ces données personnelles. "Nous respectons la législation européenne et nous sommes attentifs au respect de la RGPD", se contente de répondre Patrick Pourbaix, le directeur général France, Belgique et Luxembourg de MSC Croisières. "Nous n'imposerons rien au client, qui pourra choisir de ne pas communiquer d'informations ou de recourir à ces outils." Mais difficile de savoir ce que deviendront véritablement toutes ces données récupérées sur le client (âge, préférences alimentaires, loisirs...)

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format