Menu
S'identifier
Croisière

En direct des Lauréats de la mer : comment Costa compte rester leader


Publié le : 11.05.2016
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Hier a été signé un partenariat entre Costa et PortAventura pour une nouvelle excursion (à gauche Massimo Brancaleoni, vice-président en charge des ventes de Costa Croisières, et à droite Giovanni Cavalli, Dg de PortAventura). ©Costa Croisières

La direction de Costa est revenue sur les grands axes de sa stratégie commerciale. Objectif : peaufiner l’expérience à bord avant l’arrivée des nouveaux paquebots en 2019 et 2020.

Costa veut consolider son statut de leader. La compagnie l'a largement fait savoir à l'occasion des Lauréats de la mer qui s'achèvent aujourd'hui. L’enrichissement de la production et du service à bord est au cœur de l’opération séduction menée par la compagnie italienne sur le marché français.

La marge de progression est importante : avec un croisiériste français sur deux naviguant avec Costa, la France est le deuxième marché de la compagnie après l’Italie. Mais le taux de pénétration n’est que de 0,9%. Il s’agit donc de toucher tous les segments de clientèle avec des croisières de trois à 108 nuits. "Aujourd’hui, près de 70% des passagers sont des first timers [primo-croisiéristes]", explique Georges Azouze, président de Costa Croisières France.

Pour cette clientèle, plus jeune, qui voyage en famille, la compagnie mise sur ses mini-croisières de trois nuits pour tester le concept des vacances en mer. Avec l’espoir qu’elle revienne ensuite pour des traversées plus longues, en Méditerranée par exemple. "On peut accueillir jusqu’à 800 enfants dans des structures dédiées, c’est très grand public avec des activités comme The Voice of the Sea ou notre nouvelle excursion à PortAventura, à Barcelone", énumère Georges Azouze.

Le concept des mini-croisières permet aussi de cibler le Mice. "Aujourd’hui, nous pouvons accueillir des groupes de plusieurs centaines de personnes et personnaliser leur expérience." Le Costa Favolosa accueille ainsi un théâtre de 1 500 places et plusieurs salles adaptables pour des réunions.

Conforter les repeaters et convaincre les groupes

Dans le même temps, il s’agit de satisfaire la demande des plus fidèles – jusqu’à 30% des passagers appartiendraient au programme de fidélité Costa Club, lancé il y a six mois. Les tours du monde, dont la majorité des passagers est française, s’adressent d’abord aux habitués de la croisière. "Les Français sont très sensibles aux destinations et à l’offre culturelle", souligne Georges Azouze.

C’est sur ce constat que la compagnie a décidé de lancer une nouvelle croisière de 16 nuits à destination de l’Inde, du Sri Lanka et des Maldives. Une nouveauté qui s’ajoute aux sept départs supplémentaires prévus pour l’automne 2016 vers La Réunion, l’île Maurice, les Seychelles et Madagascar.

L’accent est aussi mis sur le divertissement et sur l’identité italienne revendiquée de la marque : spectacle inspiré de l’émission The Voice, menu de gala élaboré par le chef étoilé Bruno Barbieri, partenariats avec des marques italiennes comme Barilla, Ferrari ou Spritz…

Selon le président France, "Costa n’est pas en défense mais en attaque. La concurrence est de bonne guerre, elle est nécessaire et normale. MSC investit à Cuba ? Nous misons sur l’océan Indien. Nous investissons des millions en communication. Nous sommes là depuis trente ans, c’est notre force".

Manon Gayet

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format