Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : Attention aux dommages collatéraux !


Publié le : 11.04.2018 I Dernière Mise à jour : 11.04.2018
{ element.images.0.titre }}
Les grèves ont enrayé la belle dynamique et les chiffres avancés depuis le début du mois d’avril donnent le tournis. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c’est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Cette semaine, il revient sur le sujet qui a fait la Une de l'actualité : les grèves ! Et sur leurs conséquences pour le tourisme …

Après le beau temps vient la pluie disent les Bretons, avec une certaine clairvoyance ! Le dicton sied à merveille au tourisme. L’année 2017 fut exceptionnelle et les tour-opérateurs ont réalisé leur meilleure année depuis 2008. Certes, chez TUI, Thomas Cook ou Fram, on attend encore de voir la vie en vert ! Mais l’embellie est réelle, au point que chez Selectour, on se prépare à redistribuer aux agences quatre millions d’euros de bonus. 

Les grèves ont enrayé la belle dynamique et les chiffres avancés depuis le début du mois d’avril donnent le tournis. Honneur à nos saigneurs. Chez Air France, les exigences des pilotes - qui pourrait d’ailleurs m’expliquer pourquoi ils réclament 11% d’augmentation quand les autres salariés se contentent de 6% ? - auraient déjà coûté 170 M€ à la compagnie, le prix de trois Airbus A320. Quant à la note à la SNCF, elle est digne de celle d’un jambon/beurre servi dans un Intercités en fin de journée : indigeste et disproportionnée, elle atteint déjà 100 M€. Soit l’équivalent de 4 rames de TGV !

Les dommages collatéraux se font progressivement sentir. Oublions l’argument de l’image désastreuse renvoyée au monde. Un Trump fait dix fois plus mal à la réputation des Etats-Unis que dix grèves perlées à la France. Et pourtant, côté look, nos cégétistes aux pulls Jacquard n’ont rien à envier au président peroxydé ! 

Un manque à gagner de 500 millions à un milliard d’euros

En revanche, avec leur sens inné de "’intérêt général", nos chers grévistes fragilisent des pans entiers du tourisme. Pas de chance, cette année, les 1er et 8 mai tombent un mardi et promettaient de beaux viaducs pour remplir les chambres. C’est raté ! Quant aux entreprises qui organisent massivement leurs séminaires en mai et juin, elles risquent de se réunir… au bureau. Le cabinet Protourisme estime que l’industrie touristique pourrait afficher un manque à gagner de 500 millions à un milliard d’euros si le conflit à la SNCF perdure jusqu’à fin juin. 

Dans les agences aussi, l’inquiétude pointe. Dans un communiqué diffusé lundi, Les Entreprises du Voyage (EdV) voient rouge. Le syndicat nous avait rarement habitués à un discours aussi virulent, dénonçant  des  "cheminots qui protègent un statut d’un autre siècle, à l’époque des machines à vapeur et des escarbilles" ; critiquant les grévistes d’Air France "qui ont perdu le sens des réalités". Pas mieux !

Et EdV de se lancer dans un terrifiant inventaire à la Prévert. Les grèves auraient déjà coûté un million d’euros aux agences en frais de remboursement et chaque jour supplémentaire engendrerait 500 000 € de frais en surcoût de travail. Quant aux réservations pour les prochaines vacances, elles sont en chute libre, de - 20% par rapport à l’an dernier.

En attendant d’exiger d’Air France et de la SNCF qu’ils passent à la caisse (le bras de fer s’annonce musclé !), Jean-Pierre Mas fait la tournée des plateaux télé. C’est par hasard que je suis tombé sur lui vendredi dernier. Il a mouillé la chemise sur LCI pour défendre la profession, avec calme mais talent et fermeté. J’ai trop souvent dénoncé le manque de visibilité du syndicat pour ne pas me réjouir aujourd’hui de sa présence dans les médias. Même si je reste lucide quant à la portée de son message !  

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format