webleads-tracker

Les dossiers d'actualité

Valeur ajoutée : 5 agences témoignent

  • A quels types de clients les agences physiques pensent-elles apporter de la valeur ajoutée?

    ©Fotolia

    A quels types de clients les agences physiques pensent-elles apporter de la valeur ajoutée?

    En marge de la convention des Snav régionaux en Ouzbékistan sur le thème du "Voyageur du futur", Tour Hebdo a interrogé 5 responsables d'agences physiques, sur la façon dont ils percevaient leur valeur ajoutée et à quels types de clients ils pensaient être particulièrement utiles… en 2015.

    - Pascal Girardot, directeur de Voyages Girardot à Dijon

    - Anne-Sophie Lecarpentier, directrice générale de Périer Voyages à Lillebonne

    - Gérard La Rocca, directeur de Evao Voyages à Lyon

    - Danièle Armanhac, directrice de Strategy Voyages à Lyon

    - Pierre Doucet, Terre d'Ailleurs à Châteauroux

    Propos recueillis par Catalina Cueto

    Publié le : 27/10/2015
    • Régir
  • Pascal Girardot : "Nos clients veulent être rassurés"

    Pascal Girardot, directeur de Voyages Girardot. ©CC

    Pascal Girardot : "Nos clients veulent être rassurés"


    "En tant qu'agent de voyages, en agence de proximité, j'apporte de la valeur ajoutée à des seniors qui cherchent un circuit de qualité ou à des jeunes mariés qui veulent un voyage de noces exceptionnel. Globalement, nos clients veulent être rassurés et avoir un interlocuteur fiable.

    Nous traitons aussi les clients qui sont déçus par l'organisation personnelle de leurs vacances, et ceux qui ont besoin d'aide sur une destination pointue.

    Les nouveaux, nous les captons par les petits prix, notamment les voyages en car. Ils s'aperçoivent que passer par une agence ne coûte pas plus cher. Nous les attirons aussi via nos sites Internet, et via notre production différenciante car nous organisons des croisières à thème, comme la croisière des Bourguignons ou de l'humour
    ."

    Publié le : 27/10/2015
    • Régir
  • Anne-Sophie Lecarpentier : "Nous privilégions le relationnel"

    Anne-Sophie Lecarpentier, directrice générale de Périer Voyages. ©CC

    Anne-Sophie Lecarpentier : "Nous privilégions le relationnel"


    "Nous sommes dans la “réassurance“ et le relationnel, auprès des seniors et des retraités actifs, et tous ceux qui ne trouvent pas leur bonheur sur Internet.

    C'est vrai que nous captons assez peu de jeunes clients quand nous exposons sur des salons. Nos nouveaux clients sont plutôt des familles avec enfants et des gens qui n'ont pas le temps d'élaborer eux-mêmes des voyages sur mesure.

    Nous avons aussi une grande partie de la clientèle qui part de Deauville, avec notre propre production, et nous allons la chercher à domicile, ce qui est très apprécié. Dans nos sept agences, nous faisons aussi des Gir.
    "

    Publié le : 27/10/2015
    • Régir
  • Gérard La Rocca : "Le retour en agences physiques est confirmé"

    Gérard La Rocca, directeur d'Evao Voyages. ©CC

    Gérard La Rocca : "Le retour en agences physiques est confirmé"


    "En tant qu'agent de voyages en point de vente physique, je constate que mes clients viennent me voir pour des dossiers élaborés, comme des circuits, et me demandent des services particuliers, comme des nounous en voyage par exemple. Ils viennent aussi se faire valider ce qu'ils ont vu sur Internet.

    Le retour en agences physiques est confirmé par beaucoup, car nous traitons les dossiers des clients qui n'ont pas le temps de s'occuper de leurs vacances, et de ceux qui ont besoin d'un échange. On revoit aussi les jeunes, quand ils préparent leur premier grand voyage. Dans ce cas, notre enjeu est de répondre rapidement à leurs demandes.

    Les familles qui voyagent avec de jeunes enfants, ce qui se fait beaucoup plus qu'avant, viennent nous consulter également
    ."

    Publié le : 27/10/2015
    • Régir
  • Danièle Armanhac : "L'agence est incontournable car on s'occupe de tout"

    Danièle Armanhac, directrice de Strategy Voyages. ©CC

    Danièle Armanhac : "L'agence est incontournable car on s'occupe de tout"


    "Nous intervenons beaucoup pour monter des voyages sur mesure. Nos clients sont en majorité quadragénaires et chacun d'eux veut son propre voyage !

    De par mon parcours, je sais construire des circuits et je ne vends plus de brochure type. Soit je passe par des TO pointus, soit par des réceptifs étrangers.

    Nous vendons aussi des voyages de noces. Je pense que l'agence de voyages est incontournable car on s'occupe de tout. Nous ne sommes pas des preneurs d'ordre bien sûr. Pour cela, il faut de l'expérience et de l'ancienneté dans le métier, ça aide
    ."

    Publié le : 27/10/2015
    • Régir
  • Pierre Doucet : "Chaque client doit se sentir VIP"

    Pierre Doucet, directeur de Terre d'Ailleurs. ©CC

    Pierre Doucet : "Chaque client doit se sentir VIP"


    "Nous apportons de la valeur ajoutée à 100% de nos clients, qu'ils aient de 25 à 35 ans, pour leurs voyages de noces, ou qu'ils soient des actifs CSP+ qui n'ont plus le temps de réserver en agences et qui nous contactent par e-mail.

    Nos clients retraités viennent en tribu le samedi matin et je leur offre l'apéritif à l'agence ensuite ! Qu'est-ce qui fait qu'on passe par un intermédiaire de proximité ? C'est la qualité de l'accueil, les petites attentions. Nous faisons en sorte que chaque client se sente VIP.

    Quant aux 16-25 ans, c'est une clientèle difficile à capter, mais je les invite à mes soirées clients, via les réseaux sociaux et via mes jeunes stagiaires. Je préfère leur faire découvrir un lieu plutôt que de cliquer sur un lien.
    "

    Publié le : 27/10/2015
    • Régir

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS

RECHERCHER



Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour