webleads-tracker

Les dossiers d'actualité

Comment vendre l'Afrique du Sud ? 5 pros donnent leurs astuces

  • Une destination très en forme sur le marché français
    La délégation française à Indaba. ©Eliane Cognet

    Une destination très en forme sur le marché français

    Tour Hebdo a interrogé les agences et TO français qui ont fait le déplacement à Indaba, le salon professionnel annuel du tourisme d’Afrique du Sud qui réunit 1 000 exposants venus d’une vingtaine de pays d’Afrique.   

    Interrogés dans les allées d’Indaba, le plus grand salon professionnel du tourisme du continent panafricain, dont la 35e édition ferme ses portes aujourd'hui à Durban, les directeurs de TO, responsables de production et chefs de produit invités expliquent quels sont les meilleurs arguments pour vendre le pays de Nelson Mandela, une destination souffrant de bien des préjugés sur le marché français.

    -Sophie Aubriet, directrice long-courrier de Rev.vacances
    -Laurent Chevassut, directeur d’Esprit Pionnier
    -Hervé Fourneau, Pdg d’Objectif Nature
    -Maéva Fraslin, chef de produit Afrique de l’Est chez Meltour
    -Luc Le Saos, responsable de production du groupe Salaün Holidays

    Propos recueillis par Eliane Cognet, à Durban

    Publié le : 11/05/2015
    • Régir
  • "Il faut parler de l'immense palette de possibilités"
    Sophie Aubriet, directrice long-courrier de Rev.vacances. ©E.C.

    "Il faut parler de l'immense palette de possibilités"

    "Malgré une offre très variée, les Français restent très (trop) focalisés sur le parc Kruger et Le Cap. La destination déploie pourtant une immense palette de possibilités encore sous-exploitées, dont il faut parler. L’aspect safaris y est plus développé qu’ailleurs, avec des réserves animalières très sauvages (Addo Elephants Parcs, Parc Elisabeth, etc.), où l’on peut traquer rhinocéros, lions et autres grands fauves à dos d’éléphant, à cheval, voire en 4x4 équipés de sièges bébé… Il y a de très beaux lodges, sans compter les guest-houses qui ravissent les clients à petits budgets… 

    Le pays offre aussi d’autres surprises : son histoire est captivante, ses traditions richissimes et ses ethnies très authentiques (les Zoulous, les femmes Ndebele et leurs merveilleux costumes…). On trouve des attractions dignes de Las Vegas (Sun City), des curiosités uniques (la route des jardins, de vins, etc.). Vraiment de quoi répondre à toutes les motivations."

    Publié le : 11/05/2015
    • Régir
  • "Expliquer que la qualité de service et d'accueil est très élevée"
    Laurent Chevassut, directeur d’Esprit Pionnier. ©E.C.

    "Expliquer que la qualité de service et d'accueil est très élevée"

    "L’Afrique du Sud a de quoi donner une leçon de tourisme et de professionnalisme à de nombreux pays du monde. C'est un pays en permanente évolution, d’une grande vitalité économique et affichant d’insolents taux de croissance à deux chiffres. Nouvelles technologies, transports, infrastructures, gastronomie, œnologie, standards hôteliers… la destination offre même bien souvent une qualité de services et d’accueil supérieure à ce qui se fait en Europe, pour un prix inférieur.

    Ici tout est facile, bien organisé, une vraie leçon de professionnalisme. Comme à l’île Maurice, on ressent une vraie douceur de vivre et les habitants, ô combien accueillants, sont aussi souriants que bien formés. Surtout quand on opte pour des produits moyen et haut de gamme, un segment sur lequel le pays s’illustre bien mieux que ses voisins, pour des prix 20% à 30% inférieurs. Une sorte d’Afrique occidentale, totalement étrangère aux problèmes du reste du continent mais offrant un regard authentique sur les plus belles facettes du continent."

    Publié le : 11/05/2015
    • Régir
  • "On y fait les plus belles photos animalières"
    Hervé Rouneau, Pdg d’Objectif Nature. ©E.C.

    "On y fait les plus belles photos animalières"

    "Je pense à l’Afrique du Sud dès qu’un client ou une agence m’interroge sur la destination idéale pour observer et photographier des animaux sauvages. En jouant sur les saisons, les différentes réserves et écosystèmes, on arrive toujours à observer de près et dans d’excellentes conditions, non seulement les Big Five au grand complet (lion, rhinocéros, buffle, éléphant, léopard) mais aussi quelques animaux parmi les plus rares du monde sauvage, comme le rhinocéros blanc – le pays est le seul à avoir conservé des troupeaux d’origine – ou les lycaons (chiens sauvages d’Afrique australe).

    De plus, les animaux sont relativement habitués aux véhicules car les réserves animalières sont assez anciennes. Il est dès lors très facile de les approcher en 4x4 pour les photographier de près. L’Afrique du Sud est donc une destination majeure pour nos circuits thématiques accompagnés de professionnels de la photo, d’autant qu’elle offre un excellent confort de lodge d’un bon rapport qualité/prix."  

    Publié le : 11/05/2015
    • Régir
  • "L'un des seuls pays d'Afrique à vendre en autotour"
    Maéva Fraslin, chef de produit Afrique de l’Est chez Meltour. ©E.C.

    "L'un des seuls pays d'Afrique à vendre en autotour"

    "Peu de gens le savent, mais l’Afrique du Sud se prête parfaitement à une découverte individuelle au volant. Son réseau routier est performant, ses conditions sanitaires comparables aux nôtres, on se sent en sécurité partout sauf, comme en France, dans les grandes villes telles que Johannesburg ou certains townships. Le pays convient à tous les segments de clients, y compris aux familles.

    Si l’on ajoute un large spectre de paysages uniques au monde (Blyde River, le parc Hluhluwe, Maputalan sur l’océan Indien…), une faune et une flore dignes des grandes destinations safaris, une richesse culturelle étonnante, un taux de change favorable et un bon rapport qualité/prix surtout comparé à la Tanzanie, on comprend le succès du pays. C’est une chance de pouvoir compter sur un tel potentiel quand tant de destinations africaines se ferment au tourisme. Pourvu que les nouvelles formalités d’entrée que tente d’instaurer le pays au niveau des familles ne découragent pas les clients…"

    Publié le : 11/05/2015
    • Régir
  • "Penser à l'incentive et aux groupes constitués"
    Luc Le Saos, responsable de production du groupe Salaün Holidays. ©E.C.

    "Penser à l'incentive et aux groupes constitués"

    "Par son histoire anglophone, la destination reste relativement méconnue des Français, qui l’assimilent tout de suite aux autres pays d’Afrique, en ignorant qu’il s’agit d’un pays développé, riche et sécuritaire. Sur place, ils sont étonnés par sa richesse culturelle, le niveau de vie des Sud-Africains, la qualité des infrastructures touristiques. Les retours sont excellents.

    Le pays bénéficie d’une solide desserte aérienne, avec des vols Air France Paris-Johannesburg reliés aux villes de province et un très bon rapport qualité/prix. Des atouts qui cartonnent sur l’incentive et le voyage d’affaires et qui nous poussent cette année à étoffer notre production avec des itinéraires inédits aussi bien au niveau des Gir que des groupes constitués. Nous envisageons d’intégrer de nouvelles régions, notamment la région de Pretoria et des mines d’argent."

    Publié le : 11/05/2015
    • Régir

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS

RECHERCHER



le magazine

n°1586 - novembre 2017

Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour