webleads-tracker

Les dossiers d'actualité

Comment vendre la Colombie ? 6 pros témoignent

  • TO et AGV donnent leur avis sur cette destination qui monte
    Tour Hebdo a interrogé les participants à un éductour en Colombie. ©C.Faye

    TO et AGV donnent leur avis sur cette destination qui monte

    Interrogés lors d’un éductour organisé par Quimbaya Latin America, du 9 au 15 février 2015, chefs de produits et de projets, responsable et directrice d’agences invités ont expliqué quels seraient leurs arguments pour vendre la Colombie, destination encore méconnue des Français.

    - Bénédicte Bijon, chef de produit Syltours (Boulogne-Billancourt)
    - Corinne Elgosi, directrice agence Intra Muros Event (Paris)
    - Emmanuelle Delbecq, chef de produit Amérique Latine Kuoni (Saint-Ouen)
    - Thierry Ferreira, chef de projets SDT Events (Paris)
    - Michèle Ifrah, chef de produit Capitales Tours (Paris)
    - Nathalie Bonnet, responsable commerciale marketing Havas Voyages (Monaco)

    Propos recueillis par Catherine Faye, en Colombie

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir
  • "La Colombie est le plus beau pays d’Amérique du Sud"
    Bénédicte Bijon, chef de produit chez Syltours. ©C.Faye

    "La Colombie est le plus beau pays d’Amérique du Sud"

    "Le meilleur atout pour vendre une destination, c’est sa nouveauté. La Colombie est très préservée : la nature y est encore sauvage, la population authentique et l’accueil extraordinaire. La gentillesse des Colombiens est omniprésente et unique.

    Plusieurs facettes sont à mettre en avant. Son histoire d’abord, palpable à travers l’architecture, les sites coloniaux, précolombiens, les musées comme l’inégalable Musée de l’Or à Bogotá. La nature également, sa faune, sa flore, sa biodiversité, ses paysages qui vont de la région des Caraïbes aux pics andins, en passant par savane, forêt vierge, plaines luxuriantes et région Pacifique. La culture enfin, diverse et multi-ethnique.

    Mais, avant tout, c’est un pays qui se vit, à travers ses traditions, ses marchés, sa vie quotidienne, notamment à Medellin, Cali, Popayan et Villa de Leyva plus au nord.
    "

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir
  • "Partir en Colombie, c’est partir à l’aventure sans risque"
    Corinne Elgosi, directrice de l'agence de communication événementielle et incentive Intra Muros Event. ©C.Faye

    "Partir en Colombie, c’est partir à l’aventure sans risque"

    "La Colombie correspond aux produits que je recherche pour mes opérations sur le marché MICE, notamment des voyages de récompense dans le cadre de la stimulation des ventes.

    Je m’intéresse spécifiquement à Carthagène, destination haut de gamme, qui réunit différents atouts : l’art, l’architecture, la culture et le patrimoine dans une région ensoleillée, exotique et originale.


    De plus, la Colombie est aujourd’hui très sécurisée en comparaison de ce qu’elle était il y a quelques années et par rapport à nombre de destinations dans le monde actuellement. Enfin, c’est une destination exotique qui fait encore rêver car elle sort des sentiers battus. Sans oublier que sa population est particulièrement aimable."

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir
  • "La possibilité de vivre des expériences multiples en un seul voyage"
    Emmanuelle Delbecq, chef de produit Amérique Latine chez Kuoni. ©C.Faye

    "La possibilité de vivre des expériences multiples en un seul voyage"

    "La Colombie reste une niche, authentique, avec un peuple chaleureux et accueillant, où l’on se sent à l’aise et en sécurité. Il y a d’abord Bogotá, la vraie capitale latino-américaine, avec son fascinant Musée de l’Or. C’est une ville en mouvement, dépaysante, très différente de Buenos-Aires ou de Santiago du Chili, avec une énergie particulière. Puis, il faut filer au nord, à Villa de Leyva, au contraste saisissant, hors du temps, très belle ville coloniale avec son mélange de cultures hispano-indiennes.

    Plus au sud, la région du café permet d’appréhender une autre facette, entre agriculture, haciendas, richesse naturelle et saveurs. Car la gastronomie est également un des atouts de ce pays multiple, comme la musique, la culture, les traditions. Impossible de ne pas ensuite rejoindre la région Caraïbes, autre expérience, avec le superbe parc national naturel de Tayrona dont la végétation luxuriante plonge dans la mer et bien sûr Carthagène, site colonial unique."

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir
  • "Une nouvelle destination qui s’ouvre au marché MICE"
    Thierry Ferreira, chef de projet chez SDT Events. ©C.Faye

    "Une nouvelle destination qui s’ouvre au marché MICE"

    "Les aspects culturels et la nature surtout s’ajoutent à la très bonne hôtellerie avec d’excellents 4 et 5 étoiles. Les connexions aériennes intérieures permettent de sillonner facilement le pays. Et les vols directs Pars-Bogotá avec Air France sont un plus pour le marché MICE français.

    Couplé avec la visite de Bogotá, un séjour à Carthagène représente le point fort avec l’intérêt colonial, ses quartiers préservés, son accessibilité, la gentillesse des gens, l’accueil. On peut s’y promener la nuit sans aucun sentiment d’insécurité.

    Enfin, envisager une nuit sur une des îles du Rosaire complète le séjour : farniente, baignades dans les eaux turquoises des Caraïbes. La région du café, très intéressante, me semble plus compliquée à envisager pour des groupes de plus de 20 personnes.
    "

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir
  • "La Colombie a été trop longtemps sous scellés, il faut la mettre en lumière"
    Michèle Ifrah, chef de produit chez Capitales Tours. ©C.Faye

    "La Colombie a été trop longtemps sous scellés, il faut la mettre en lumière"

    "Après le Pérou, le Mexique, l’Argentine… c’est au tour de la Colombie d’être la nouvelle destination d’Amérique du Sud. Elle mérite d’être mise en avant avec la diversité et la beauté des paysages, l’architecture coloniale et les vestiges précolombiens préservés, sans oublier la gentillesse des gens. De plus, on y jouit d’une hôtellerie de qualité et on s’y sent en sécurité.

    Elle convient aussi bien en individuel qu’en groupe, à des personnes intéressées par la culture, l’histoire, la gastronomie. Dix jours me semblent être un bon compromis avec un prix d’appel et des hôtels 3 étoiles : 2 jours à Bogotá, 2 à Villa de Leyva, 4 à Carthagène, le must, avec une journée de liberté sur place. Cette cité coloniale est un lieu magnifique, à l’architecture saisissante où l’on prend plaisir à déambuler dans les rues. On s’y sent bien."

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir
  • "C'est une chance d'avoir une nouvelle destination en Amérique Latine"
    Nathalie Bonnet, responsable commerciale marketing chez Havas Voyages. ©C.Faye

    "C'est une chance d'avoir une nouvelle destination en Amérique Latine"

    "De nombreuses destinations souffrent actuellement des différentes problématiques de la situation géopolitique mondiale. C’est une chance d’avoir une nouvelle destination en Amérique Latine comme la Colombie dont l’image a été dégradée par les agissements des narcotrafiquants et par la violence pendant des années. Sa culture, son architecture imprégnée d’une histoire intéressante, sa musique, ses danses, ses plages, sa cuisine sont aujourd’hui accessibles grâce à une infrastructure hôtelière en plein essor et un accès aérien renforcé.

    Bogotá est incontournable avec son Musée de l’Or, unique au monde, mais aussi, de nombreux villages coloniaux, comme Villa de Leyva, à l’empreinte andalouse et indienne. Enfin, Carthagène est de toute beauté avec ses couleurs, ses balcons fleuris. On s’y sent bien, dans cet univers de navigateurs, de conquistadores. Plus que tout, la gentillesse des Colombiens garantit un voyage inoubliable."

    Publié le : 24/02/2015
    • Régir

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS

RECHERCHER



Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour