webleads-tracker

Les dossiers d'actualité

Pourquoi les seniors actifs sont une manne pour le voyage

  • Les tendances clés

    Amadeus publie une étude sur les principaux besoins des seniors via son Observatoire des tendances voyage. ©Goodluz-Fotolia

    Les tendances clés

    Amadeus publie une étude sur les seniors via son Observatoire des tendances du voyage. Nous la complétons par des données sur ce marché en expansion qui offre un fort potentiel pour les entreprises du secteur.


    Tour Hebdo
    rappelle les données chiffrées de la silver économie (nom donné au marché des seniors) et s'appuie sur l'étude d'Amadeus pour révéler les attentes et les principaux besoins de cette clientèle.

    - Le potentiel : rappel des données chiffrées

    - Besoin d'autoaccomplissement

    - Transmettre un héritage émotionnel

    - Etablir des relations de confiance

    - Méthodologie de l'étude Amadeus


    Par Virginie Dennemont

    Publié le : 24/10/2014
    • Régir
  • Le potentiel : données chiffrées

    Pour les jeunes seniors actifs (à partir de 50 ans), passer une retraite inactive est inimaginable. ©DR

    Le potentiel : données chiffrées

    Selon l’Institut français des seniors (IFS), les professionnels du marketing estiment que l’on devient senior dès 50 ans, âge où surviennent des changements de vie qui modifient les comportements de consommation.

    L’IFS segmente le marché en trois générations : les 50-64 ans (les plus concernés par l’étude produite par Amadeus), qui sont 12 millions en France et les plus disposés à dépenser mais aussi les plus exigeants ; les 65-75 ans (5 millions) ; les plus de 75 ans (5 millions). Soit un total de 22 millions en France.

    Selon le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP), ce nombre devrait augmenter de 80% d’ici 2035. Selon Ipsos et TNS-Sofrès, 800 000 des plus de 50 ans aimeraient passer leur retraite dans un autre pays. Le revenu disponible des plus de 60 ans représentait environ 424 Md€ en 2010 (selon le CGSP) et devrait augmenter de 150% d’ici 2050 en raison de la hausse du nombre de seniors.

    Publié le : 24/10/2014
    • Régir
  • Un besoin d'autoaccomplissement

    La retraite, le temps retrouvé pour poursuivre ou reprendre des activités, notamment sportives. ©DR

    Un besoin d'autoaccomplissement

    Selon l'étude Amadeus, les seniors refusent de se laisser réduire à des stéréotypes, croient toujours que tout est possible et comptent bien profiter au maximum de leur temps.

    Ils veulent en priorité : apprendre de nouvelles choses, aptitudes, langues, cuisines ou cultures ; découvrir au lieu de consommer, en valorisant les expériences vécues plutôt que la consommation passive de biens matériels ; et briser les clichés, en refusant d'être classés dans un seul et même profil de seniors actifs. Ils revendiquent d'avoir des préférences, des centres d'intérêts et des attentes différentes.

    Le package est perçu comme une bonne façon de faire de nouvelles expériences à condition d'être flexible. Les seniors recherchent souvent un service haut de gamme et souple qui les différencie de la horde des touristes. Ils veulent combiner le voyage et leur passe-temps favori via des offres sur mesure incluant bien-être, plongée, cours de cuisine ; ils valorisent les avis de gens connus d'eux plutôt que les sources anonymes comme les avis en ligne.

    Publié le : 24/10/2014
    • Régir
  • Transmettre un héritage émotionnel

    Les relations multigénérationnelles, une démarche à faciliter pour les entreprises du voyage. ©DR

    Transmettre un héritage émotionnel

    Selon l'étude Amadeus, l'héritage est une priorité absolue pour les seniors actifs, qui l'emporte sur l'argent et la propriété. Plus que ce qu'ils laissent derrière eux, ils valorisent ce qu'ils peuvent transmettre à leurs proches, et veulent rester dans les mémoires pour des valeurs et des expériences. On observe chez eux la volonté de changer les choses, en renforçant les liens familiaux, et en laissant un héritage émotionnel à la société et à leurs proches.

    Ils apprécient de passer du temps avec leurs enfants adultes et leurs petits-enfants, en partageant avec eux l'accomplissement de leurs rêves. Le voyage doit leur permettre de garder le contact avec leur famille tout en permettant de tenir compte des divers intérêts de chaque membre de la famille.

    Ils souhaitent des packages proposant les éléments essentiels, mais laissant les options ouvertes au conseil, au lieu que tout soit décidé pour eux. Ils valorisent aussi la spontanéité et l'expérience de l'inconnu, qui contribuent au frisson… jusqu'à un certain point.

    Publié le : 24/10/2014
    • Régir
  • Etablir des relations de confiance

    Pour choisir leur voyage, la plupart des seniors actifs préfèrent parler à quelqu'un en personne, sauf pour les voyages les moins chers et les plus courts, d'après Amadeus. ©DR

    Etablir des relations de confiance

    Les seniors actifs donnent de l'importance aux relations plutôt qu'aux transactions, souligne l'étude Amadeus. Ils perçoivent généralement la technologie (Internet, réseaux sociaux, appareils mobiles…) comme un moyen et non une fin. Ils doivent trouver un intérêt à être connectés, notamment si cela leur permet d'être en contact avec leurs petits-enfants.

    Même s'ils disposent d'outils de communication à la pointe de la technologie, ils valorisent toujours le téléphone et la "rassurance" d'un contact personnel. Selon l'étude, la plupart des seniors actifs préfèrent parler à quelqu'un en personne, sauf pour les voyages les moins chers et les plus courts.

    Sans surprise, ce phénomène s'accentue avec l'âge : les voyageurs plus âgés préfèrent faire confiance au soutien d'experts, notamment pour les destinations inconnues. Ces experts doivent faire preuve de très bonnes aptitudes de communication, d'attention et de patience. Les consommateurs satisfaits peuvent devenir d'excellents ambassadeurs.

    Publié le : 24/10/2014
    • Régir
  • Méthodologie de l'étude Amadeus

    Amadeus a mené son étude auprès des seniors actifs de quatre pays : la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Etats-Unis. ©DR

    Méthodologie de l'étude Amadeus

    Amadeus a créé l'Observatoire des tendances de voyage (ATTO : Amadeus Traveller Trend Observatory) afin de "déployer une méthodologie de recherche systématique pour mieux comprendre l'évolution des comportements et des besoins des voyageurs".

    L'entreprise technologique souligne qu'elle a "cherché à cerner qui étaient les seniors actifs qui voyageaient, en conjugant analyses de tendances, recherches documentaires et interviews de personnes âgées de plus de 50 ans, voyageant fréquemment et vivant dans quatre pays : la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Etats-Unis."

    L'échantillon est composé de 32 personnes "à parts égales d'hommes et de femmes", et "50% du groupe était à la retraite". Les conclusions délivrées par pays tiennent compte, selon Amadeus, des spécificités propres aux personnes interrogées pour chaque pays.

    Publié le : 24/10/2014
    • Régir

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS

RECHERCHER



Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour