webleads-tracker

Les dossiers d'actualité

Après la grève : l'accord Snav/Air France vu par les agences

  • Quatre agents de voyages donnent leur avis

    Air France a estimé à 10 millions d'euros le montant d'indemnisation pour les professionnels. ©DR

    Quatre agents de voyages donnent leur avis

    Le Snav et Air France ont signé un accord le 15 octobre dernier, concernant l'indemnisation des professionnels, à la suite de la grève qui a affecté la compagnie pendant deux semaines en septembre.

    Il porte sur les remboursements de billets, les frais de réacheminement, les frais de production et le dédommagement des agences qui ont fourni un travail supplémentaire. Ce dernier poste sera versé sous forme de doublement de la rémunération contractuelle, jusqu'à 1,2%.

    Voilà ce qu'en pensent quatre agents de voyages :


    - Caroline Bouillot, Travel Connaisseurs à Cagnes-sur-Mer


    - Aurélien Rath, Cap 5 à Lille


    - Marc Leidelinger, Frequent Flyer Travel Paris à Paris


    - Bernard Benhamou, Privilèges Voyages à Paris

     

    Propos recueillis par Catalina Cueto

    Publié le : 23/10/2014
    • Régir
  • Caroline Bouillot : "Il aurait fallu calculer l'indemnisation en octobre ou novembre"

    Caroline Bouillot, directrice de Travel Connaisseurs à Cagnes-sur-Mer. ©DR

    Caroline Bouillot : "Il aurait fallu calculer l'indemnisation en octobre ou novembre"

    "C'est une bonne chose que le Snav ait pu négocier. Pour une fois que le syndicat fait quelque chose… Mais je trouve que doubler notre commission sur des ventes en forte baisse, ce n'est pas une bonne idée.

    Au final, cela ne va pas coûter grand-chose à Air France. Il aurait fallu reporter cette rémunération supplémentaire sur les ventes d'octobre ou novembre. Je pense que mon travail en plus ne sera pas compensé, alors que j'ai passé beaucoup de temps à reprotéger les clients et à n'en laisser aucun sur le carreau.

    En ce qui concerne les indemnisations réglementaires pour les annulations de vols, Air France a été très rapide à réagir."

     

    Publié le : 23/10/2014
    • Régir
  • Aurélien Rath : "L'effet sera assez neutre"
    Aurélien Rath, directeur général de Cap 5 Voyages.
    ©CC

    Aurélien Rath : "L'effet sera assez neutre"

    "Entre les heures supplémentaires payées à nos collaborateurs et le manque à gagner dû à la grève, je pense que l'effet de la hausse de commission sera assez neutre.

    Sur nos plateaux, en septembre, malgré la grève, nous avons réalisé une progression de 5% avec Air France. Cela signifie que nous aurions dû faire un très bon mois avec la compagnie, s'il n'y avait pas eu la grève pendant quinze jours.

    La hausse de rémunération sera versée en février 2015. Ce sera compliqué à vérifier en isolant un seul mois sur un quadrimestre. Je suis obligé de faire confiance à Air France.
    "

    Publié le : 23/10/2014
    • Régir
  • Marc Leidelinger : "Le geste est à saluer, mais il n'est pas proportionné"

    Marc Leidelinger, président de Frequent Flyer Travel Paris. ©DR

    Marc Leidelinger : "Le geste est à saluer, mais il n'est pas proportionné"

    "Grâce à la carte logée de nos clients, le flux des remboursements a été fluide. Mais c'est sans compter les reports de développement, la grosse semaine de travail administratif à la fin de la grève et les retards accumulés. La grève nous a coûté cher en énergie et en épuisement à la fin des deux semaines !

    La compensation prévue est difficilement mesurable car ce sont des critères subjectifs. Le geste de la compagnie est à saluer, car je crois que c'est la première fois qu'elle indemnise les agences, mais il n'est pas proportionné au temps passé.

    Cette compensation sera versée plus tard. Nous regarderons sur les relevés. On a surtout hâte de passer à autre chose.
    "

     

    Publié le : 23/10/2014
    • Régir
  • Bernard Benhamou : "Cet accord revalorise le rôle de la distribution"

    Bernard Benhamou, directeur général de Privilèges Voyages. ©DR

    Bernard Benhamou : "Cet accord revalorise le rôle de la distribution"

    "Nous avons beaucoup perdu en productivité, car nous avons travaillé deux fois plus pour le même résultat, qui plus est à la rentrée, une période déjà chargée.

    Je trouve que le geste d'Air France est noble, en notifiant que la rémunération allait être doublée. Je suis satisfait de cet accord. 
    Pour le reste, j'ai demandé à mes équipes de faire un point sur les dossiers problématiques, qui ont dû générer des rachats de prestations hôtelières notamment, et je vais les présenter à la compagnie.

    D'une manière générale, cet accord revalorise le rôle de la distribution, c'est une bonne chose
    ."

    Publié le : 23/10/2014
    • Régir

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS

RECHERCHER



le magazine

Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour